Questions Fréquentes

Contact(s)

À propos du vaccin

Qu’est-ce que le vaccin contre la COVID‑19?

Un vaccin est un médicament qui amène votre système immunitaire à produire des anticorps. Les anticorps sont des protéines formées pour reconnaître le virus et protéger votre système immunitaire contre celui-ci. Ils peuvent être produits après que la personne a reçu un vaccin, mais aussi si elle contracte le virus. Après avoir été vacciné contre la COVID-19, vous développez une certaine immunité contre le virus, sans avoir été infecté pour autant; c’est ce qui fait des vaccins un remède si puissant. Si la plupart des médicaments servent à traiter ou à guérir une maladie, les vaccins, eux, vous empêchent d’en contracter une.

Santé Canada a approuvé l’utilisation de quatre vaccins contre la COVID‑19 au Canada :

  • Pfizer-BioNTech
  • Moderna
  • AstraZeneca – À l’heure actuelle, nos cliniques de vaccination n’offrent pas ce vaccin; toutefois, il est accessible dans certaines pharmacies.
  • Janssen (Johnson & Johnson) – À l’heure actuelle, nous ne savons pas si ni quand ce vaccin sera accessible dans notre district.

Vais-je recevoir le vaccin Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Johnson & Johnson?

  • Actuellement, les cliniques de notre région offrent Pfizer et Moderna. Il est probable que vous ne sachiez pas lequel vous recevrez avant d’arriver à votre rendez-vous.
  • Le vaccin AstraZeneca est offert dans certaines pharmacies du district du Bureau de santé pour les personnes de 40 ans et plus. Pour prendre un rendez-vous en vue de recevoir ce vaccin, communiquez directement avec la pharmacie.
  • À l’heure actuelle, nous ne savons pas si le vaccin Johnson & Johnson deviendra accessible dans notre région.

Quelles sont les différences entre les quatre vaccins?

Les quatre vaccins approuvés au Canada sont similaires à bien des égards et sont tous très efficaces pour protéger contre la COVID‑19. Voici un graphique les comparant :

VaccinPfizer/BioNTechModernaAstraZenecaJanssen
(Johnson & Johnson)
Type de vaccin ARNm ARNm À vecteurs viraux non réplicatifs À vecteurs viraux non réplicatifs
Nombre de doses 2 doses, à 3 semaines d’intervalle (jusqu’à 16 semaines) 2 doses, à 4 semaines d’intervalle (jusqu’à 16 semaines) 2 doses, à 4 semaines d’intervalle (jusqu’à 12 semaines) 1 dose
Efficacité 95 % 94 % 64 % 66 %

Qu’est-ce qu’un vaccin à ARNm et comment un tel vaccin fonctionne-t-il?

ARNm signifie « acide ribonucléique messager ». Les vaccins Pfizer et Moderna sont des vaccins à ARNm. Ces vaccins enseignent à votre organisme à fabriquer la partie d’une protéine du virus de la COVID-19 en utilisant les instructions provenant du virus même, à savoir l’ARNm.

Ces instructions indiquent aux cellules de votre corps comment fabriquer une protéine inoffensive du virus. Une fois chose faite, les instructions se décomposent et les cellules affichent les parties de protéine qu’elles ont créées à l’extérieur d’elles-mêmes. Votre corps reconnaît cette protéine comme étrangère et développe ainsi une réponse immunitaire. Cette réponse reconnaîtra et combattra le virus qui provoque la COVID-19 si vous y êtes exposé plus tard. Les vaccins à ARNm ne modifient pas ni ne touchent d’une autre façon votre ADN.

Qu’est-ce qu’un vaccin à base de vecteurs viraux et comment un tel vaccin fonctionne‑t‑il?

Les vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson approuvés par Santé Canada sont à base de vecteurs viraux. Ces vaccins utilisent des virus génétiquement modifiés (vecteurs) qui sont inoffensifs pour les humains. On a employé de tels virus afin de mettre au point :
  • de nombreux vaccins pour les animaux;
  • un vaccin contre l’Ebola approuvé par divers organismes de réglementation internationaux.

Voici comment ces vaccins fonctionnent :

Ils introduisent des instructions sur le virus qui provoque la COVID‑19 à l’aide d’une version qui a été modifiée et qui est ainsi inactive et inoffensive. C’est ce qu’on appelle un « vecteur ». Celui-ci ne transporte que les instructions pour fabriquer une protéine spécifique du virus de la COVID‑19. Comme pour le virus d’un vaccin à ARNm, une fois que l’organisme a créé la protéine, il produit une réponse immunitaire qui reconnaîtra et combattra toute infection future.

D’autres vaccins contre la COVID‑19 seront-ils offerts?

Le gouvernement du Canada a conclu des ententes concernant d’autres vaccins potentiels qui sont en cours d’élaboration ou d’essais cliniques; ainsi, différents vaccins pourraient être offerts ultérieurement.

Efficacité du vaccin

Les vaccins actuellement utilisés au Canada sont-ils efficaces contre les variants préoccupants?

Les vaccins actuels ont été conçus en fonction des versions précédentes du coronavirus, mais les scientifiques estiment qu’ils devraient tout de même fonctionner contre les nouveaux variants. Il est très improbable que ces mutations rendent les vaccins inutiles.

Les principaux fabricants de vaccins surveillent la mesure dans laquelle leurs vaccins contrôlent ces nouveaux variants, et sont prêts à apporter toute modification due aux vaccins pour garantir une protection contre les variants. Moderna, par exemple, a indiqué qu’elle ajustera la deuxième injection ou l’injection de rappel pour qu’elle corresponde davantage à la séquence des variants. C’est pourquoi il est essentiel de revenir pour recevoir la deuxième dose lorsqu’il est temps de le faire.

Pourquoi devrais-je me faire vacciner si l’infection à la COVID-19 s’accompagne d’un taux de survie de 99 %?

La COVID-19 peut être une maladie grave pour de nombreuses personnes, et les symptômes peuvent durer des mois pour certaines d’entre elles. Le virus peut même endommager le cœur, le cerveau et les poumons, et augmenter le risque de problèmes de santé à long terme. Même les jeunes en bonne santé peuvent se sentir mal pendant des semaines ou des mois après l’infection.

Les effets secondaires à court terme du vaccin contre la COVID-19 sont bien moindres par comparaison avec le risque associé au virus et les dommages éventuels à long terme qu’il peut causer.

Certaines personnes ont contracté la COVID-19 deux fois et « auraient dû » avoir des anticorps contre le virus. Pourquoi croyons-nous que le vaccin sera efficace alors que contracter le virus n’a pas protégé ces personnes?

Ni le fait d’avoir déjà été infecté ni le vaccin n’offre une protection complète contre la COVID-19. Puisque chaque corps réagit de sa propre manière aux vaccins, nous recommandons que chacun – qu’il soit immunisé ou ait été infecté antérieurement ou non – continue de suivre les lignes directrices de santé publique.

Qu’est-ce que l’immunité collective?

Lorsqu’une grande partie d’une population est immunisée contre une maladie infectieuse, cela offre une protection indirecte, aussi appelée « immunité collective » ou « immunité de groupe », aux personnes qui ne le sont pas.

Par exemple, si 80 % d’une population est immunisée contre un virus, 4 personnes sur 5 qui rencontrent une personne atteinte de la maladie ne tomberont pas malades (et ne la propageront pas davantage). Ainsi, la propagation des maladies infectieuses est maîtrisée.

Quel pourcentage de la population doit être vacciné pour que le vaccin soit efficace?

Le pourcentage de la population qui doit être vacciné pour obtenir l’immunité collective dépend de nombreux facteurs, comme la contagiosité d’une infection. Habituellement, de 50 à 90 % de la population doit être vaccinée avant que les taux d’infection commencent à diminuer. Toutefois, comme certains variants du virus sont plus contagieux que d’autres, il est difficile d’établir un pourcentage exact pour le moment. On mène actuellement des recherches à cet égard. Plus le nombre de personnes ayant reçu deux doses du vaccin est élevé, mieux c’est, car cela contribue à la création d’une immunité collective.

Le vaccin contre la COVID‑19 empêche-t-il de contracter le virus, ou diminuera-t-il sa gravité si je suis infecté?

Les vaccins sont très efficaces pour prévenir la COVID‑19 si vous recevez les deux doses recommandées. À l’heure actuelle, nous ne savons pas si vous pouvez encore contracter la maladie et la transmettre à une autre personne si vous êtes exposé au virus après la vaccination.

Recevoir le vaccin

Quand puis-je me faire vacciner?

Des cliniques de vaccination sont actuellement en place un peu partout dans le district. En réponse à la forte demande de vaccins, le gouvernement de l’Ontario a élaboré un plan de mise en œuvre de la distribution de vaccins en trois phases. Le moment où vous pouvez recevoir le vaccin dépend de votre situation dans le contexte du plan et de la quantité de vaccins dont on dispose à l’échelle locale. Découvrez comment le plan prend forme localement (en anglais seulement).

Quand les cliniques de vaccination seront-elles mises en place?

Des cliniques de vaccination sont actuellement en place un peu partout dans le district. Le Bureau de santé planifie l’établissement de cliniques en fonction de la disponibilité des vaccins et du plan de mise en œuvre de la distribution de vaccins en trois phases de l’Ontario. Pour connaître les dates, les heures d’ouverture, les lieux et les critères d’admissibilité se rapportant aux cliniques, visitez notre page sur la vaccination contre la COVID‑19.

J’ai un grave problème de santé. Quand puis-je me faire vacciner?

L’Ontario a inscrit les personnes atteintes de troubles de santé et leurs fournisseurs de soins dans la phase 2 du plan de vaccination contre la COVID-19. Ces personnes ont été divisées en trois groupes : risque le plus élevé, risque élevé et à risque. Pour savoir quels sont les problèmes de santé associés à chaque groupe, consultez le Document d’orientation sur la priorisation des groupes à vacciner au cours de la phase 2 du programme de vaccination contre la COVID‑19 de l’Ontario.

Je suis considéré comme une personne appartenant au groupe du risque le plus élevé. Puis-je avoir ma deuxième dose plus tôt?

Les exigences pour recevoir votre deuxième dose plus tôt que 16 semaines après la première sont très précises. Vous devez avoir une lettre de confirmation du fournisseur de soins de santé qui traitait votre problème de santé à plus haut risque au moment du premier rendez-vous de vaccination.

  • Cancer des os, de la lymphe ou du sang accompagné d’un traitement immunosuppresseur (chimiothérapie, traitements ciblés, immunothérapie);
  • Greffe d'organe;
  • Greffe de cellules souches.
La deuxième dose fera l’objet d’une discussion lors de la première vaccination.

Quand les Autochtones recevront-ils leur vaccin?

Les vaccins contre la COVID‑19 sont maintenant offerts aux Autochtones âgés de 18 ans et plus, qu’ils vivent ou non dans une communauté des Premières Nations. Pour en savoir plus sur l’admissibilité et sur le moment et l’endroit où vous pouvez être vacciné, voici où vous adresser :

  • Pour North Bay et sa région – Le Bureau de santé; 1 844 478‑1400
  • Pour Mattawa et sa région – L’Hôpital de Mattawa; 705 744‑5511, poste 2230
  • Pour Parry Sound et sa région – Le Centre d’amitié Parry Sound; 705 746‑5970

Mon enfant peut-il recevoir le vaccin contre la COVID-19?

À l’heure actuelle, Pfizer est le seul vaccin approuvé pour les jeunes âgés de 12 à 17 ans. Il est important de noter que les jeunes qui reçoivent le vaccin de Pfizer doivent avoir au moins 12 ans le jour de leur rendez-vous. Nous suggérons que les jeunes prennent rendez-vous par téléphone afin d’assurer qu’ils reçoivent le vaccin qui a été approuvé pour eux. Des essais cliniques sont en cours pour d’autres vaccins.

Je suis enceinte; dois-je me faire vacciner?

Il peut être difficile de décider si vous devez vous faire vacciner contre la COVID‑19 pendant votre grossesse. Voyez ce qu’en disent les fournisseurs de soins de santé.

Avant de prendre votre décision, il est important que vous discutiez avec votre fournisseur de soins de santé pour évaluer les avantages et les risques liés à la vaccination et à la non‑vaccination. Si, après avoir consulté votre fournisseur de soins de santé, vous estimez que les avantages l’emportent sur les dangers, vous pouvez choisir de vous faire vacciner; vous êtes maintenant admissible.

Dois-je me faire vacciner si j’allaite?

Jusqu’à présent, les personnes qui allaitent ont été exclues des essais de vaccins contre la COVID‑19; il n’y a donc actuellement pas de données à propos de l’innocuité et de l’efficacité de ces vaccins chez ces personnes et les nourrissons allaités, ni des effets sur la production de lait.

Puisque les vaccins contre la COVID‑19 fonctionnent comme d’autres vaccins, il est probable qu’il n’y ait pas de risque concernant l’allaitement. Consultez votre fournisseur de soins de santé pour voir si la vaccination est le bon choix pour vous.

Qui ne doit pas se faire vacciner?

  • Les personnes allergiques aux ingrédients du vaccin contre la COVID‑19 (parlez-en à votre médecin ou à votre fournisseur de soins de santé pour en savoir plus);
  • Les personnes qui sont malades, qui ont actuellement la COVID‑19 ou qui ont reçu un autre vaccin au cours des deux dernières semaines doivent attendre;
  • Les personnes qui ont eu une réaction allergique grave à leur première dose ne doivent pas recevoir la deuxième.

À l’heure actuelle, les personnes suivantes ne se voient pas proposer le vaccin contre la COVID‑19, car elles n’ont pas été incluses dans les essais :

  • Les moins de 12 ans (pour le vaccin Pfizer) ou de 18 ans (pour le vaccin Moderna)
  • Les personnes gravement malades, par mesure de précaution;
  • Les personnes qui ont reçu un autre vaccin (pas un vaccin contre la COVID‑19) au cours des 14 derniers jours.

Si vous appartenez à l’une de ces trois catégories, mais croyez qu’il vous serait avantageux d’être vacciné, parlez-en à votre médecin ou à votre fournisseur de soins de santé.

Si vous êtes immunodéprimé, avez des problèmes de santé sous-jacents, êtes enceinte ou allaitez, vous pouvez tout de même recevoir le vaccin. Cependant, vous devriez d’abord en parler à votre fournisseur de soins de santé et vous assurer qu’il s’agit du bon choix pour vous.

Le vaccin est-il obligatoire?

Non. À l’heure actuelle, rien n’indique que les gouvernements du Canada et de l’Ontario prévoient rendre le vaccin obligatoire.

Si je ne me fais pas vacciner lorsque c’est mon tour, pourrais-je le faire plus tard?

Oui. Dès que leur groupe prioritaire sera admissible, tous ceux qui souhaitent se faire vacciner pourront le faire à tout moment. Par exemple, si un travailleur de la santé de première ligne dans un foyer de soins de longue durée est prioritaire dans la phase 1, mais n’est pas certain de vouloir se faire vacciner et décide d’attendre, il peut choisir de recevoir le vaccin à tout moment par la suite.

Que se passe-t-il si je choisis de ne pas me faire vacciner?

Pour l’instant, nous ne savons pas si une preuve de vaccination contre la COVID‑19 sera exigée pour certaines activités, ni si une telle preuve deviendra obligatoire pour les enfants d’âge scolaire.

Comment le vaccin sera-t-il administré? Le vaccin est-il d’une ou de deux doses?

Le vaccin est injecté dans le muscle du bras, comme la plupart des vaccins contre la grippe. Les vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca nécessitent deux doses, la deuxième étant administrée de 3 à 16 semaines après la première. Lorsque le vaccin Johnson & Johnson sera accessible, il ne nécessitera qu’une seule dose.

Puis-je avoir une seule dose?

Pour une protection maximale, deux doses sont recommandées.

Après la vaccination, combien de temps faut-il avant d’être protégé contre la COVID‑19?

Des études ont montré que le vaccin commence à faire effet environ 14 jours après la première dose, et qu’il offre une protection encore plus grande 7 à 14 jours après la deuxième. Voici un résumé de l’efficacité estimée des vaccins actuellement offerts dans notre district :

VaccinEfficacité 14 jours après la dose 1
et avant la dose 2 (IC à 95 %)
Efficacité > 7 à 14 jours après
la dose 2 (IC à 95 %)
Pfizer Estimée à 93 % (de 69 à 98 %) 95 % (de 90 à 98 %)
Moderna 92 % (de 69 à 99 %) 94 % (de 89 à 97 %)
AstraZeneca 76 % (de 59 à 86 %)* 67 % (de 57 à 74 %)

IC = intervalle de confiance

*Du jour 22 au jour 90 après la dose 1

Devrons-nous nous faire vacciner chaque année ou les deux doses sont-elles suffisantes?

À l’heure actuelle, il est prévu que les vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca ne seront administrés qu’en deux doses, et qu’une seule dose du vaccin Johnson & Johnson sera nécessaire lorsque celui-ci sera accessible. À ce stade, nous ne savons pas si le vaccin devra être administré chaque année ou non.

Si j’ai été déclaré positif à la COVID-19 précédemment, dois-je quand même me faire vacciner?

Oui. Vous aurez une certaine immunité contre le virus, mais nous ne savons pas la durée de celle-ci. Il existe des cas où des personnes ont contracté la COVID‑19 de nouveau avant de pouvoir se faire vacciner.

Vous ne devez pas recevoir le vaccin si vous êtes malade ou avez actuellement la COVID‑19; attendez de vous sentir mieux.

Je viens de me faire vacciner contre une autre maladie. Puis-je quand même recevoir le vaccin contre la COVID‑19 maintenant?

Si vous avez reçu un autre type de vaccin, vous devez attendre 14 jours avant de recevoir celui contre la COVID‑19. Après avoir reçu la deuxième dose de ce dernier, vous ne devez en recevoir aucun autre pendant 28 jours. Si, pour une raison quelconque, vous avez besoin d’un autre vaccin pendant cette période de 28 jours, discutez-en avec votre fournisseur de soins de santé.

Si j’ai déjà eu une réaction à un autre vaccin par le passé, puis-je tout de même recevoir celui contre la COVID-19?

Vérifiez auprès de votre médecin ou de votre fournisseur de soins de santé. Il examinera vos dossiers médicaux et vous aidera à prendre une décision.

Une personne ayant des allergies alimentaires ou saisonnières peut-elle recevoir le vaccin contre la COVID‑19?

Oui, dans la plupart des cas. Vous devriez tout de même communiquer avec votre fournisseur de soins de santé pour savoir si vous pouvez recevoir le vaccin contre la COVID‑19 en toute sécurité. Cependant, les personnes qui ont déjà fait une réaction allergique grave à un composant du vaccin ne devraient pas le recevoir.

Prendre rendez-vous

Quand puis-je fixer un rendez-vous?

Les réservations ont débuté dans le district de notre Bureau de santé et seront offertes à différents groupes de la population tout au long de 2021 au fur et à mesure que l’approvisionnement en vaccins augmente. Puisque nous suivons le Cadre éthique pour la distribution des vaccins contre la COVID-19, les populations les plus à risques ont été priorisées afin de recevoir les premières doses.

Découvrez le Guide stratégique de vaccination* du Bureau de santé pour en connaitre davantage sur le plan de déploiement du vaccin. (Veuillez noter que ce document sera mis à jour continuellement à mesure que le ministère de la Santé fait des changements aux groupes prioritaires, dans l’approvisionnement des vaccins et au nombre d’individus inclus dans chacun des groupes.)À mesure que les vaccins sont disponibles, le Bureau de santé annoncera quels groupes prioritaires pourront fixer un rendez-vous.

*Guide disponible en anglais seulement

Est-ce que je peux fixer un rendez-vous pour un membre de ma famille ou un proche?

Vous pouvez fixer un rendez-vous pour le vaccin contre la COVID-19 pour vous-même, un membre de la famille, un ami ou pour une personne dont vous gérez les soins médicaux et les rendez-vous, à condition d’avoir leur consentement pour le faire.

Si la personne pour laquelle vous prenez rendez-vous ne fait pas partie d’un des groupes présentement admissibles pour la vaccination, s’il vous plait n’essayez pas de fixer un rendez-vous.

Comment puis-je fixer un rendez-vous?

Les réservations pour le vaccin contre la COVID-19 peuvent être faites en ligne ou par téléphone. Les réservations ne sont pas possibles pour les personnes non éligibles ou en personne aux différents bureaux du Bureau de santé.

Comment prendre rendez-vous en ligne :

  1. Ayez votre Carte santé de l’Ontario à portée de la main.
  2. Visitez https://www.myhealthunit.ca/en/vaccin-contre-la-covid-19.asp et sélectionnez « Prendre rendez-vous » afin d’accéder au système de réservation en ligne de la province.
  3. Suivez les directives.
Comment prendre rendez-vous par téléphone :
  1. Ayez votre Carte santé de l’Ontario à portée de la main.
  2. Composez le 1 844 478-1400. Le centre d’appel sera ouvert pour prendre les rendez-vous de 9 h à 16 h 30 du lundi au vendredi. Visitez le site Web du Bureau de santé pour connaitre les heures additionnelles.
  3. Soyez patients. Le Bureau de santé a tout le personnel disponible qui travaille à répondre aux appels en prévision de votre appel. Si vous ne parvenez pas à parler à quelqu’un, soyez patients et rappelez plus tard.

Qu’est-ce que je fais si j’ai seulement une carte santé de l’Ontario à bande rouge?

Si vous avez une vieille carte santé blanche à bande rouge, vous devrez appeler la Ligne provinciale de prise de rendez-vous pour les vaccins au 1-833-943-3900. Cette ligne est disponible de 8 h à 20 h, sept jours sur sept.

Qu’est-ce que je fais si je n’ai pas de carte santé?

Si vous n’avez pas de carte santé, vous devrez appeler la Ligne provinciale de prise de rendez-vous pour les vaccins au 1-833-943-3900 pour prendre rendez-vous. Cette ligne est disponible de 8 h à 20 h, sept jours sur sept. 

Est-ce que le système acceptera une carte santé expirée?

Oui. Les cartes seront acceptées, peu importe le statut, à moins que la carte ne soit classée comme étant perdue ou volée. Toutefois, il est quand même possible de fixer un rendez-vous auprès du Centre d’appel, peu importe le statut de votre carte.

Que dois-je faire si je reçois le message « Carte santé non valide » en réservant en ligne?

Assurez-vous de vérifier vos informations deux et même trois fois avant de la soumettre pour vous assurer qu’elle soit correcte. Si vous recevez tout de même ce message, communiquez avec le Bureau de santé au 1-844-478-1400 et suivez les directives ou appelez la Ligne provinciale de prise de rendez-vous au 1-833-943-3900.

Est-ce que je peux fixer un rendez-vous pour deux personnes au même lieu et même temps quand je prends un rendez-vous en ligne?

Malheureusement, la prise de rendez-vous ne peut se faire qu’une à la fois. Par contre, il y a plusieurs cases horaires pour chaque clinique, ce qui rend souvent possible la prise de rendez-vous en même temps.

Est-ce que les fournisseurs de soins essentiels peuvent recevoir un vaccin en même temps que leur récipiendaire de soins?

Non. En raison du nombre limité de vaccins, les populations les plus à risque sont priorisées pour recevoir leur première dose. Découvrez le Guide stratégique de vaccination* du Bureau de santé pour en connaitre davantage sur le plan de déploiement du vaccin.

Comment est-ce que je dois réserver mon deuxième rendez-vous?

Lorsque vous fixez votre premier rendez-vous en ligne ou par téléphone, vous aurez aussi l’occasion de fixer votre deuxième rendez-vous afin d’assurer que vous receviez votre deuxième dose au bon moment. Si possible, apportez votre reçu de votre première dose à votre deuxième rendez-vous. Ceci assurera la rapidité lors de votre rendez-vous.

Comment puis-je changer, annuler ou fixer de nouveau un rendez-vous?

Si vous avez pris un rendez-vous sur le système de réservation provincial, vous pouvez reporter ou annulez un rendez-vous :

  • En ligne – allez à votre courriel de confirmation que vous avez reçu lorsque vous avez fixé un rendez-vous et suivez les directives
  • Au téléphone – appelez la Ligne provinciale de prise de rendez-vous au 1-833-943-3900 (ATS 1-866-797-0007)

Vous aurez besoin de :

  • Votre carte santé (information sur le dedans et à l’endos de la carte)
  • Votre code postal

Si vous avez fixé un rendez-vous auprès du Bureau de santé, appelez le 1 844 478-1400.

Que faire si j’oublie ou perds l’information de mon rendez-vous?

Si vous avez fixé un rendez-vous pour la vaccination par l’entremise du système de réservation pour les vaccins en ligne et avez oublié où et quand est votre rendez-vous, appelez la Ligne provinciale de prise de rendez-vous au 1-833-943-3900 (ATS 1-866-797-0007). Cette ligne est disponible de 8 h à 16h, sept jours sur sept.

Vous aurez besoin de :

  • Votre carte santé (information sur le dedans et à l’endos de la carte)
  • Votre code postal
Si vous avez fixé un rendez-vous auprès du Bureau de santé, appelez le 1 844-478-1400.

Cliniques de vaccination – à quoi s’attendre?

Qu’est-ce que je dois apporter à mon rendez-vous?

Veuillez apporter :
  • Votre carte santé de l’Ontario (RAMO) (si vous en avez une) ou toute autre pièce d’identité émise par le gouvernement
  • Appareils fonctionnels ou autres mesures de soutien à l'accessibilité (si nécessaire)

Veuillez porter :

  • Un couvre-visage en tout temps
  • Un chandail à manches courtes ou sans manches permettant un accès facile à votre épaule et au haut du bras

Est-ce que quelqu’un peut m’accompagner à mon rendez-vous si j’ai besoin d’aide?

Vous pouvez être accompagnés si nécessaire, par exemple pour des raisons de mobilité réduite ou des troubles de la vue. Toutefois, ils ne pourront pas être vaccinés à moins d’avoir un rendez-vous aussi.

Est-ce qu’il y aura des fauteuils roulants de disponibles?

Oui. Des fauteuils roulants seront disponibles à toutes les cliniques de vaccination contre la COVID-19 de notre région.

Est-ce qu’un réseau wifi sera disponible pour accéder au code-barres que j’ai reçu en réservant en ligne?

Un réseau wifi ne sera pas disponible aux cliniques de vaccination. Pour accéder à votre code-barres, vous devrez utiliser vos données mobiles personnelles ou imprimer votre code-barres avant votre rendez-vous. Par contre si vous n’avez pas de code-barres lorsque vous vous présentez à votre rendez-vous, le personnel de la clinique pourra quand même accéder à vos informations en utilisant votre numéro de confirmation ou votre carte santé.

Que devrais-je faire en arrivant?

  • Ne vous présentez pas si vous ne vous sentez pas bien. Restez à la maison et repoussez votre rendez-vous si vous avez un ou plusieurs symptômes de la COVID-19 ou avez été exposé au virus.
  • Arrivez au plus tôt 10 minutes avant votre rendez-vous.
  • Le stationnement varie d’un emplacement à l’autre. Suivez les enseignes.
  • Soyez patients.
  • Continuez de suivre les mesures sanitaires publiques :
    • Portez un couvre-visage ou un masque recouvrant le nez, la bouche et le menton.
    • Gardez une distance d’au moins 2 mètres des personnes avec qui vous n’habitez pas.
    • Lavez ou désinfectez vos mains souvent.

Comment longtemps dois-je rester après avoir reçu mon vaccin?

  • Après avoir reçu votre vaccin, on vous demandera d’attendre 15 minutes avant de quitter afin de s’assurer que vous allez bien. Ne quittez pas pendant cette période.
  • On pourrait vous demander de demeurer à la clinique pendant 30 minutes s’il y a des inquiétudes à ce que vous fassiez une réaction allergique.

Après votre rendez-vous

Une fois que je suis considéré « entièrement vacciné », dois-je encore suivre les mesures de santé publique?

Oui. Veuillez continuer de suivre les mesures de santé publique même après votre vaccination. Les recommandations de santé publique sont susceptibles de changer à mesure qu’un plus grand nombre de personnes seront vaccinées, ou que les tendances de la maladie évolueront. Consultez régulièrement le site Web du Bureau de santé pour vous tenir au courant des recommandations et des règlements en vigueur.

Si une personne voyage après avoir reçu le vaccin, doit-elle s’auto-isoler pendant 14 jours à son retour?

Oui. L’auto-isolement pendant deux semaines après un voyage est une exigence de la Loi sur la mise en quarantaine actuelle et elle restera en vigueur après l’administration du vaccin. Pour l’instant, les voyages non essentiels ne sont pas recommandés.

Effects secondaires

Quels sont les effets secondaires courants du vaccin contre la COVID‑19?

Les effets secondaires les plus courants sont de légers à modérés; il s’agit des suivants :

  • douleur au point d’injection;
  • maux de tête;
  • fatigue;
  • douleurs musculaires et articulaires;
  • frissons;
  • fièvre.

Même si vous éprouvez des effets secondaires légers, il est important de recevoir la deuxième dose. Cette dernière pourrait d’ailleurs entraîner des effets semblables.

La plupart des médicaments que nous prenons peuvent entraîner des effets secondaires; néanmoins, beaucoup d’entre eux aident à maintenir les personnes en vie. Les risques liés à la COVID-19 sont bien plus graves que ceux liés au vaccin.

Existe-t-il des effets secondaires graves?

Les effets secondaires graves sont très rares. Toutefois, si vous présentez l’une des réactions suivantes dans les trois jours suivant l’administration du vaccin, consultez immédiatement un médecin ou appelez le 9-1-1 si vous êtes gravement malade :

  • Urticaire (papules rosées ou blanchâtres);
  • Fièvre supérieure à 40 °C ou 104 °F;
  • Convulsions;
  • Teint très pâle et somnolence grave;
  • Enflure de la bouche et de la gorge;
  • Difficulté à respirer, enrouement ou respiration sifflante;
  • Autres symptômes graves (p. ex. picotements ou engourdissement).

Si une personne présente un ou plusieurs des effets secondaires du vaccin, devra-t-elle s’auto-isoler et/ou passer un test, puisque ces effets figurent sur la liste des symptômes de la COVID‑19?

Comme il faut en moyenne deux semaines pour que le corps réagisse au vaccin, toute personne présentant des symptômes doit s’auto‑isoler. Il est possible qu’une personne ait été exposée au virus quelques jours avant sa vaccination. Si elle ne se sent pas bien, elle doit rester à la maison, s’auto-isoler et se faire tester pour la COVID‑19 si les symptômes persistent. De même, si elle a été exposée à une personne qui a reçu un résultat positif à un test de la COVID‑19 ou qui est susceptible d’avoir contracté la maladie, alors là aussi, elle doit passer un test.

Quels sont les effets secondaires à long terme du vaccin?

Les fabricants prévoient suivre les participants aux essais cliniques. Ils doivent communiquer à Santé Canada tout problème d’innocuité potentiel (Santé Canada, 2020). De même, les professionnels de la santé sont tenus de signaler les effets secondaires suivant l’immunisation (ESSI) à leur bureau de santé local afin que ces effets puissent être compilés par Santé publique Ontario.

A-t-on établi un lien entre le vaccin et la paralysie de Bell?

Non. Aucun lien direct n’a été établi entre le vaccin et la paralysie de Bell (une maladie où les muscles du visage sont temporairement paralysés). Dans le cadre de l’étude menée par Pfizer, on a recensé 4 cas de paralysie de Bell seulement parmi les 38 000 patients ayant reçu le vaccin; de même, cette proportion correspond à l’incidence habituelle de cette maladie dans la population. Comme pour tous les vaccins, l’apparition d’effets indésirables sera surveillée après l’administration du vaccin contre la COVID‑19.

Le vaccin contre la COVID‑19 provoque-t-il des caillots sanguins?

À ce jour, les études montrent qu’il y a un risque très faible de saignement anormal et de coagulation chez les femmes de moins de 55 ans après l’administration du vaccin AstraZeneca. Ces cas se produisent chez une à dix personnes vaccinées sur un million. Il est important de bien saisir cette information; une telle complication est plus probable si vous prenez la pilule contraceptive, suivez un traitement hormonal substitutif, êtes enceinte ou fumez, et aussi si vous avez la COVID-19.

Certains pays ont récemment suspendu l’utilisation de certains vaccins (AstraZeneca et Johnson & Johnson). Ces derniers font l’objet d’une surveillance continue.

La plupart des médicaments que nous prenons peuvent entraîner des effets secondaires; néanmoins, beaucoup d’entre eux aident à maintenir les personnes en vie. Les risques liés à la COVID-19 sont bien plus graves que ceux liés au vaccin.

Puis-je contracter la COVID‑19 à cause du vaccin?

Non. Le vaccin ne cause pas la COVID‑19. Toutefois, il faut en moyenne deux semaines pour qu’il protège réellement contre la COVID‑19; il est donc possible qu’une personne contracte le virus après avoir reçu le vaccin si elle ne respecte pas les mesures de santé publique.

North Bay

345 Oak Street West
705-474-1400

Parry Sound

70 Joseph Street Unit #302
705-746-5801

Burk's Falls

17 Copeland Street (by appointment only)
1-800-563-2808